Martine Moïse : entre élégance et critique protocolaire !

par Kenley Jean-Baptiste

Faisant l’objet de polémique au regard des cadrages de l’éventuelle première Dame de la République d’Haïti, surtout sur les réseaux sociaux avec des fans de tous bords, au jour le jour, les critiques ne cessent de s’intensifier.

À vrai dire, pour certains, la femme du Président élu, Jovenel Moïse, est porteuse de valeurs et que, bientôt elle sera sûrement prête en vue d’orienter ses travaux au bon port; d’autre part, plus d’un estiment, au-delà de la simplicité, de l’humilité ou de la modestie, que Martine est tenue de situer sa protocole sur un autre angle.

À proprement parler, il faut bien mentionner qu’en politique, la liberté vestimentaire est très restreinte; même si la loi sur la façon de s’habiller ne rentrerait pas dans un cadre réel.

Dans le livre “Habits du pouvoir” de Dominique Gaulme, il parvient à nous faire remarquer que cela ne date pas d’hier. En clair, même Louis XIV, suivant son goût, a pu orienter ses habits. Avec des parures extraordinaires, il montrait que la France était riche, puissante. À coup sûr, c’était aussi dans le but de combler l’attente du peuple, le rendre confortable.

À la vérité, on peut comprendre bien que l’habit ne fait pas la politique, mais un politique est appelé à savoir de quelle manière s’habiller.
Ainsi faut-il admettre que tout un chacun a son propre goût. Ce qui implique que, mises à part toutes les analyses, Martine Moïse peut toutefois avoir son goût particulier en matière d’habillement.

À bien se rappeler, Marième Faye, portant l’honneur du Sénégal comme première Dame, après sa visite aux États-Unis lors de la présidence de Barack Obama, a été victime des critiques de la sorte. C’est ce qui a incité un site américain (Guardiantv.com) à conseiller à la Sénégalaise de s’habiller tel que l’exige son rang.

En effet, suivant cet aspect, il convient de mentionner que l’image est importante en politique, surtout pour un acteur ou un personnage d’influence intense.

Donc, en vertu des controverses que les habits de la femme de Jovenel Moïse suscitent, la protocole, en se mélangeant à son goût personnel, doit tirer sa part dans une alternative d’appui, en sorte qu’on puisse en faire une bonne lecture.

Kenley Jean-Baptiste
Roikenley@gmail.com
Étudiant en sces Po/UEH

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *