Tony Mix en mode “Bòdègèt” : une jeune fille crie “Pitié!”

Juste avant même de laisser ma plume vomir son encre sur ce bout de papier, tout mon être commence déjà à faire votre éloge et à vous féliciter pour votre dévouement et votre influence au sein de la musique Haïtienne.
Vous êtes l’un des DJ les plus célèbres sur le sol d’Haïti. La manière dont vous manœuvrez, cela prouve sans doute qu’être DJ est un art.
Sur toutes les lèvres, surtout celles de notre jeunesse éperdue, vos musiques se propagent, on dirait que vos mots les obsèdent.
Partout, on n`entend que vous, votre image se reflète dans notre mode de vie, car les “Bredjens” ne font que vous imiter.

Il y a un acte qui, en dépit de la dépravation de la jeunesse par vos musiques, est considéré comme valable et sans reproche, celui de la restauration de la Bibliothèque Justin Lhérisson. Nous vous sommes redevables.
Mais pourquoi ne pas continuer à poser des actions qui seraient complices à l’épanouissement de l’évolution de la connaissance si coincée de notre jeunesse désappointée ?

Pour vous dire bien, vos morceaux nous animent en raison des mélodies palpitantes. Mais leur contenu nous détruit moralement à petit feu. Ce n’est pas une accusation, mais la réalité est que vos notes musicales cancérigènes sont un point essentiel à considérer dans la dégradation de notre société immorale. Ses conséquences sont néfastes.

Alors, essayez de modifier votre langage tout en épargnant les injures, les vulgarités qui donnent des maux à notre société si vulnérable. Vous pouvez faire mieux que ça… Nous sommes conscients et pleins de volonté et nous cherchons en gros le sens de moralité pour notre pays et nous comptons sur votre participation, vous avez toute cette influence sur cette jeunesse qui a besoin de bons modèles.

Veuillez analyser l’état de notre société actuelle pleine d’immoralité. Haïti peut repartir sur de nouvelles bases. Pour cela, nous avons besoin de gens qui pensent, qui raisonnent, qui visent et qui sont prêts à accomplir de grands actes pour son évolution. La nécessité d`avoir des haïtiens conscients et volontaires se fait sentir. Votre support nous serait la bienvenue.

Suite à ces mots, j’attends que vous acquiescez. Exhibez-nous avec votre art pour faire valoir l’avenir d’un nouveau départ de notre Haïti chérie, qui compte tant sur nos actions positives; faites en sorte aussi que votre nom soit retenu dans les tiroirs de l’histoire, non pas celle de ses poubelles.

Et sur ce, je vous souhaite bonne continuité dans la musique haïtienne et, pensez à ces mots!

Jean-Baptiste Virginie
Étudiante de l’UEH

One thought on “Tony Mix en mode “Bòdègèt” : une jeune fille crie “Pitié!”

  • February 12, 2017 at 12:59 am
    Permalink

    Merci Virginie
    On a besoin des gens comme Vous au sein de cette maudite société, c’est révoltant. On a chanté n’importe quoi.
    Quel est l’objectif de la musique?
    Denigrer les jeunes hommes et femmes?
    Je pense qu’on prend la mauvaise direction. Avant qu’il soit trop tard, on doit renverser la situation.
    Vive une Haïti libre et indépendante

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *