Quand Stefada Poulard s’interroge sur l’idéal haïtien

À la vérité, nos politiciens vedettes qui occupent presque ou à temps plein les médias, soit pour se féliciter, soit pour revendiquer ou déplorer, ne franchissent pas le chemin de la monotonie pour arriver à destination d’une position réfléchie, équitable et surtout constructive; cela ne m’échappe pas aux yeux.

Ainsi puis-je me demander, nous les haïtiens, défendons-nous quoi en commun?
Les partis politiques se multiplient, se divisent, font ajouter des alliés, excluent des membres, mais au final, ça donne toujours comme résultat : la “démagogie”.

Nous avons comme légende : 《l’Union fait la force》 et pour devise : 《Liberté -Égalité-Fraternité》, cela va sans dire. Bien que cette légende et cette devise suscitent un profond débat surtout sur la forme, mais arrêtons-nous là! Cette devise et cette légende se reposent sur quel idéal?

Je lis déjà dans vos pensées; je vous vois questionner : ”mais n’y a-t-il pas eu l’idéal dessalinien?”. Et moi je rétorque : ” oui, tout comme il y a eu l’idéal christophien!”. C’est pour vous dire que nous devons nous aspirer à être des haïtiens positifs, idéalistes, réalistes, écrire une histoire positive pour le monde entier.

Quelle infamie de voir un peuple au 21e siècle qui ne prend pour modèles que les héros du 19e siècle! À vrai dire, ça devrait nous amener à faire de longues réflexions! Par exemple, c’était seulement la bataille de vertières que nous étions capables de faire? Pourquoi nous ne parlons pas des modèles du 20e siècle? Il n’y en a pas?

Laissez les ancêtres se reposer en paix!

Nous devrions avoir honte de n’avoir pas pu agir pour présenter au monde entier les pionniers de la liberté. Nos luttes et querelles intestines nous empêchent de nous battre pour sortir de ce chaos, et elles nous incitent plutôt à nous éterniser sur les choses élémentaires et non moyennes.
Laissez reposer les ancêtres pour redorer l’image du pays, nous leurs faisons plus de mal que de bien en parlant en leurs noms sans rien faire.

En fait, construisons notre idéal, l’idéal haïtien, notre référence! Il devra être pour nous notre fierté, notre source de motivation, notre boussole qui pourra nous amener à bon port!

Came Stefada Poulard
”l’amie de toutes les générations”.

2 thoughts on “Quand Stefada Poulard s’interroge sur l’idéal haïtien

  • February 11, 2017 at 3:17 am
    Permalink

    Félicitations ma grande

    Reply
  • February 11, 2017 at 3:18 am
    Permalink

    Fille du soleil aux mille éclats

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *