Nord-Ouest a voté : Jovenel Moïse face à ses promesses! 

Par Kenley Jean-Baptiste Haïti
Depuis les premières élections dans notre apprentissage démocratique, le département du Nord-Ouest n’a jamais eu à jeter son dévolu sur un candidat à la présidence qui aurait pu grimper le mont présidentiel.
Du côté des perdants,  la population nord-ouesienne a su garder cette accoutumance, à coup sûr, durant longtemps.
Cassure sur cette  ligne de fiasco, Jovenel Moïse,  ayant eu rendez-vous avec l’histoire,  a changé cette règle  en devenant le 58ème président de la république d’Haïti.
D’après certains citoyens,  le département du Nord-Ouest a tant souffert ou souffre encore,  c’est parce qu’il  n’a jamais contribué à l’essor d’un président en ce qui a trait au vote. Ce qui  fait qu’il est traité en (PARENTS PAUVRES); or géographiquement et historiquement,  il est la tête du pays.  À  bien s’étonner,  il reste encore  dans un bourbier…
Gardant dorénavant l’espoir, la majorité des fils du Nord-Ouest ayant choisi ouvertement Jovenel Moïse  comme Président est d’avis qu’en vertu d’une pluralité de promesses  électorales et aussi vis-à-vis de l’affinité de Jovenel Moïse avec le département,  un nouvel air  va s’essouffler promptement.
On n’est pas sans savoir qu’au-delà de tous les problèmes qui accablent ce dit département,  le tronçon de route pouvant relier Carrefour Joffre  à Port-de-Paix et le barrage des Trois-Rivières se révèlent deux grands défis à relever sans aucune condition.
On se rappelle obligatoirement du 12 septembre 2016,  à St Louis du Nord, où Jovenel Moïse a promis avec brio le barrage des Trois-Rivières qui fait toujours l’objet de mes recommandations et le bétonnage de la ville de Jean-Rabel. Quant au tronçon de route de l’enfer,  il rentrait ça dans un cadre purement obligationnel.
En fait, Jovenel Moïse fera-t-il, de concert avec le chef du gouvernement, la preuve de grandeur d’âme?
Pourra-t-il solutionner les problèmes qui accablent le département du Nord-Ouest?
Comme moi, tout le monde est en attente; en sorte que Jovenel  s’épargne de  la poubelle de l’histoire en réalisant ces projets de grande envergure.
Kenley Jean-Baptiste Haïti
Reagissez :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *