Le Premier ministre nommé  : entre fusible et Loisir Politique!

En Haïti, nous constatons depuis plus d’une quinzaine d’années, que la ratification de la déclaration de politique générale d’un Premier Ministre relève de l’affairisme politique, de la marchandisation. Les Parlementaires sont payés pour remplir les fonctions qui leur sont dévolues au chapitre II de la Constitution Haïtienne et par la loi.
Par ailleurs, l’art. 158 de la Constitution réserve le droit de la ratification de politique générale du Gouvernement au Parlement haïtien toutefois que son chef ait été nommé par le Président de la République.
Ainsi, malgré la prise en charge financière de nos Parlementaires par l’Etat Haitien. Ces derniers conditionnent leur vote à des critères autres que ceux devant contribuer au bien-être collectif et à l’amélioration des conditions de vie de la population haitienne. Ça ne vaut pas la peine de citer les conditions exigées par nos parlementaires pour donner leur vote. Car vous les connaissez mieux que moi.
Dr Lafontant est envoyé au bicentenaire dans le souci de faire passer du temps. Il est fusible, il a très peu de chance de survie, car la politique est un jeu d’intérêt et en Haïti les locataires du Parlement ne font pas de dilatoires parfois leurs conditions sont connues d’avance. PHTK, le groupe Parlementaire majoritaire à la chambre basse et les grands alliés du pouvoir  affirment qu’ils n’étaient pas au courant de la nomination du Dr Jack Guy Laphontant par arrêté présidentiel en date du 22 Février 2017.
Le PM nommé à deux choix :
1- il peut choisir, comme ses prédécesseurs par exemple Laurent Lamothe, Enex Jean-Charles entre autres, le chemin traditionnel consistant à passer aux enchères le vote en vue d’acheter leur confiance. Ainsi, Il défiera tout le plan de Jovenel Moïse et du PHTK.
À ce moment, l’opposition contre Jovenel sera renforcée car les Partis alliés de PHTK seront lésés pourvu que tout le beurre sera donné au Parlement. Et, les frustrations seront renforcées tant dans la classe politique, dans le secteur privé et dans la masse.
2- Il peut choisir de rester honnête, crédible et patriote en suivant les traces de Fritz Alphonse Jean tout en refusant catégoriquement de patauger dans la logique rentière des votes, le contrôle des douanes et la liquidation des postes ministériels en faveur d’une minorité et au détriment de la masse défavorisée, de la diaspora et de la classe moyenne.
Il faut préciser que les consultations continuent en vue d’asseoir le PM voulu par les vautours même si le Dr Jack Guy Laphontant a son arrêté de nomination en main.
Bref, Jovenel ne fera que signer un nouvel arrêté pour nommer le PM déjà connu  qui lui sera proposé obligatoirement sans possibilité de faire marche arrière, car il est accédé à la magistrature suprême de l’Etat grâce au fiancement d’une bourgeosie en transite et d’un secteur politique touriste.
Le premier choix est celui de laisser sa personnalité et sa dignité pour s’enrichir au détriment d’une population à l’attente de solutions pratiques, rapides et viables.
Le second est celui de la rasion, de l’amour de la patrie et le témoignage vivant d’un souci de servir avec conscience et efficacité la nation haïtienne.
Vive la Nation Haïtienne!
Vive le bien-être collectif!
Vive Haïti!
Lacks-Guvens CADETTE
25 Février 2017
Lacks-Guvens CADETTE
Memorant en Droit
Officier Sanitaire
CG Cercle de Reflexion sur la Justice

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *