Lettre ouverte : Saika Céus interpelle le président Jovenel Moise!

Port-au-Prince, le 6 mars 2017

Lettre ouverte à S.E.M Jovenel Moïse
Président D’Haïti

Monsieur le Président,

Je vous écris avec l’espoir que l’esprit d’ouverture et l’humilité dont vous avez fait preuve tout au long de votre campagne vous inciteront à prendre connaissance de la présente en dépit du fait que ces lignes sont rédigées par une plume des plus anodines.




Je rêve d’une Haïti où je pourrai vivre libre et comme un être humain et c’est l’essence même de ma correspondance. Certains changements peuvent prendre du temps comme l’établissement d’une justice saine, fiable, coercitive en lieu et place de cette justice répressive en proie à des métamorphoses politiques cependant je peux pointer du doigt certains détails qui feraient une différence certaine dans notre vie quotidienne mais qui ont défié plusieurs gouvernements.
Notre pays est sale. Portail Léogane est un cas extrêmement préoccupant parmi tant d’autres. Obtenir un passeport haïtien, un compteur électrique etc. est un exploit en Haïti. Je sais bien monsieur le président que nous n’allons pas au palais demander un passeport encore moins un compteur mais dans vos prochaines prises de décisions, choisissez de nommer selon la compétence et non le bon vouloir des proches, ou pour faire politique.

Vous n’êtes sans doute pas un habitué des transports en commun mais voyez-vous dans les camionnettes, les bus coincés, les taxis sales, les haïtiens sont entassés comme des animaux et ce n’est pas normal. Aussi, nos véhicules de transport en commun ne répondent à aucune norme.

Je voudrais aussi vous parler des enfants dans les rues qui sont livrés à eux-mêmes et qui dorment aux pieds des statues de nos héros. . Ces enfants sont une menace à court terme et à long terme car s’ils nous dérobent maintenant nos sacs à main, nos téléphones et se dissimulent derrière les bus pour nous subtiliser bien plus, ils seront nos pires ennemies demain. Aucun changement durable ne peut être possible sans leur prise en charge.

Ce ne sont pas vos attributions directes mais je m’adresse à vous en regard de l’article 136 et l’article 28 de la constitution car les prochains directeurs généraux ou ministres devront faire refléter dans leurs actions et résultats le désir de changement que vous prônez et dont le peuple a si faim.




Je vous prie de ne voir en ma démarche que le verbe collectif d’un peuple désireux de vivre mieux.

Monsieur le Président : Pour ceux qui luttent, pour ceux qui s’enfuient du pays vers le chili, le brésil etc, ceux qui espèrent désespérément une Haïti meilleure, choisissez de bâtir une nouvelle Haïti.

Saïka Céus

9 thoughts on “Lettre ouverte : Saika Céus interpelle le président Jovenel Moise!

  • March 8, 2017 at 11:31 am
    Permalink

    Bravo Saika Céus ! Je crois que c’est pour la première fois , à mon avis , je constate ,que quelqu’un ,sans aucune polémique , dans une correspondance , fait des suggestions pour une Haïti meilleure . Peut-être quelqu’un d’autre a déjà agi ainsi ?

    Reply
  • March 8, 2017 at 2:39 pm
    Permalink

    Elle a le verbe, cette fille. Mon Dieu, elle m’a épaté. Une lettre brève mais bien construite, sans faute aucune et elle fait preuve d’une telle humilité. C’est un délice de lire quelque chose de si fluide. On voit bien qu’elle a fait ses classes, cette jeune fille devrait être un modèle à suivre pour les autres. Vraiment, mille fois BRAVO Saika, tu as fait ma journée. C’est tellement plaisant de constater qu’il y a encore quelques jeunes dans mon pays qui ont le verbe et qui manient aussi merveilleusement la plume!

    Reply
  • March 8, 2017 at 2:49 pm
    Permalink

    Bonjour,
    J’apprécie très fort ,votre correspondance Madame saika Ceus adressée au Président de la République, son excellence, Monsieur Jovenel Moise.

    Reply
  • March 9, 2017 at 2:35 am
    Permalink

    Vous avez vraiment raison madame car je viens depuis 7 mois au Québec avec ma femme haïtienne et je sais comment il souffre en haiti

    Reply
  • March 9, 2017 at 1:21 pm
    Permalink

    Je donne mon entière adhésion à votre approche patriotique dotée de ce caractère apologétique adressée à l’attention de Son Excellence Jovenel Moïse notre nouveau président élu. Je demeure convaincu que celui-ci fera de son mieux pour que vos requêtes soient prises en considération. Je crois également que toutes ces choses mentionnées dans votre lettre font partie intégrante des véritables besoins du peuple haitien. En mon nom personnel et à celui de toute la nation haitienne, je vous dis, chère Saïka Céus un grand merci!

    Reply
  • March 10, 2017 at 4:49 am
    Permalink

    Bravo Madame. Une lettre digne et pleine de bons sentiments. Nous espérons que les webmasters du Président vont faire suivre votre lettre jusqu’à son bureau. Vous êtes une lumière pour Haiti.

    Reply
  • March 10, 2017 at 6:15 pm
    Permalink

    Je lis attentivement la lettre ouverte pour le président et je teins à te feliciter parce que tu touches des point tellement essenciels et important le président ne devrait pas tarder a reagire, mais un chose que je comprenne en haiti nos hommes d’etats commettent telements de delis graves, ceux qui les remplacent ne voit pas où commencer il y a telement de piont a toucher c’est comme si notre Haiti est un papaye pourit.
    Monsieur le président le pays tout entier compte sur vous et avotre coté.

    Reply
  • March 30, 2017 at 6:16 am
    Permalink

    Saika Céus,point n’est besoin de te dire,
    Combien grande est ma joie, de t’entendre parler ainsi. Mais je ne sais pas
    Si ta lettre circulaire arrivera vraiment entre les mains du président Jovenel Moise. Toutefois , nous le souhaitons.
    Saika Céus, notre Haiti est vraiment malade.Il a tant besoin d’un médecin
    (d’un vrai ou d’un bon).Mais, il faut dire
    Sans Ambages, Jovenel Moise (notre cher
    président )en aucun cas, ne peut être CE
    MÉDECIN LÀ. Le seul être à l’existence, que je connais personnellement, qui est
    Capable de faire ou de GUÉRIR Haiti.
    Son nom est JESUS CHRIST (L’Homme de
    GALILÉE ).Et je sais qu’IL LE FERA TARD OU
    TÔT. Le poète a eut raison de dire :”La
    raison c’est la raison que la raison ne connait pas. Ou la raison, c’est la raison que le sens ignore “.Pensez-y

    Reply
  • November 8, 2017 at 4:38 pm
    Permalink

    Bravo Saika tu as parlé pour moi aussi. mes compliments.

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *