Le cortège de Jovenel attaqué : voici 5 hypothèses d’un politologue!

Cinq hypothèses pourraient justifier l’origine de l’attaque perpétrée à l’arcahaie samedi dernier sur le cortège présidentiel. Pour certains penseurs, le désarroi haïtien, surtout dans le 19ème siècle avait comme origine les grandes irruptions armées, pourtant, pour d’autres, des salauds despotiques et des gens peu qualifiés qui sont arrivés au timon des affaires publiques sont à l’origine de ce fiasco.




De nos jours, nous ne sommes plus au 19ème siècle, mais en 21ème siècle, surtout à l’air démocratique, ce même fiasco se maintient et la situation socio-économique et politique du pays se trouve dans sa plus grande sale de bêtise. Samedi dernier, le nouvel avait percé le coeur lorsqu’à travers les réseaux sociaux, on a appris que le cortège présidentiel a été attaqué par des personnes non identifiées.

Cette attaque suscite autant de débat dans la société haïtienne. Sur ce point, nous ne voulons pas rester indifférent. À cet effet, nous déduisons 5 hypothèses majeures qui peuvent justifier l’origine de cette attaque. Ces hypothèses allant de plus politiques aux plus sociales.

Premièrement, cette action pourrait être même posée par la présidence en vue de trouver des arguments politiques clairs afin de révoquer le directeur de la police Nationale qui n’est pas de leur famille politique.

Deuxièmement, elle pourrait aussi, l’action de certains acteurs politiques qui visent à chercher des négociations avec la présidence sur des affaires concernant leurs intérêts.




Troisièmement, cette action peut refléter aussi la volonté manifeste de la population archeloise qui n’est pas prête à laisser aller la plage publique, cette dernière qui d’après des gens de la population archeloise, a une valeur économique et touristique importante pour cet espace géographique.

Quatrièmement, celle-ci pourrait aussi être l’objet d’un signal voulant envoyer par la population aux dirigeants sur la situation socio-économique et politique du pays qui se dégrade quotidiennement, ( alerte à une révolution )

La cinquième et dernière hypothèse, la montée excessive de l’insécurité physique et sociale est aussi un élément important à ne pas négliger pouvant justifier une quelconque attaque.

Raynold,CANTAVE.
Étudiant en sces Po, IERAH/UEH

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *