Nord-Ouest : Fermeture des Écoles publiques… Révoltons-nous!

À l’approche des examens officiels, les Ecoles publiques restent fermées dans le Nord-ouest. L’éducation dans le nord-ouest traverse une situation plus que jamais désastreuse.




Du congé de pâques à nos jours, pendant que les collèges fonctionnent plutôt bien comme à l’accoutumée, les portes des Ecoles publiques restent fermées, ce qui ne donne pas le choix aux élèves que, dans un premier temps, d’investir les rues de la ville de Port-de-paix, enlever les portails de la direction du ministère de l’éducation nationale, tenter de rendre dysfonctionnelles certaines Ecoles privées en guise de recherche de solidarité; et dans un second temps, rester chez eux, pendant que les dates des examens officiels s’approchent.

Il faut préciser que les élèves ont fait tout ce qui était en leur pouvoir pour convaincre le ministère de l’éducation nationale à pencher sur leur sort, en restituant aux infatigables professeurs leurs salaires de plusieurs années de travail. Les lycées Tertulien GUILBAUD, Sténio Vincent, François CAPOIS, Surema GUERRIER et certaines Ecoles primaires, étant principales victimes de cette crise, n’entendent pas donner de meilleurs résultats avec les portes closes.

Sous la demande du Directeur départemental de l’éducation dans le Nord-ouest, des professeurs se rendaient à la direction pour trouver une entente, ce qui n’a donné aucun résultat; les élèves sont encore dans les rues et ne savent à quel Saint se vouer finalement.




Des examens prévus pour les mois prochains, est-ce que les lycéens seront prêts à les affronter? Est-ce que le ministère retiendra toujours les mêmes dates ou pensera à un éventuel report? A quel résultat s’attendra-t-il? Est-ce que les professeurs seront payés cette année?

La situation est triste. Les élèves paient les conséquences d’un Etat faible, irresponsable et incapable de gérer même les problèmes de l’Education. Ça fait rire aux Honorables, car le salaire des professeurs peuvent servir à autre chose qui, selon eux, s’avère plus importante: Le poisson rose.

Shervens JOSEPH
j.shervens@gmail.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *