Port-de-Paix : Début de la dépréciation des noms héroïques

Par Abdias ALEXIS

(haitireyel.com) La dénomination des Rues du pays par le nom des héros de l’indépendance n’est pas innocente. C’est, d’une part, dans le dessein de louer les œuvres qui font de nous peuple libre aujourd’hui. D’une autre part, dans l’objectif de ne jamais oblitérer de nos mémoires des noms de grande considération historique : Ce que certains autorités de la Mairie de Port-de-Paix ne connaissent pas.




Sans concertation avec les différents secteurs de la ville, la Mairie se détermine à remplacer l’appellation de la Rue Christophe par Rue Saint-Aubin. Celà crée différend, sur les réseaux sociaux, entre les proches des autorités de la Mairie et des citoyens conséquents qui mettent en question la décision de ladite institution. Malgré les contradictions éminemment fondées, la Mairie n’a pas l’intention de surseoir sur sa décision jugée banale, inacceptable, prise dans l’objectif de satisfaire un ancien ami, martèlent plusieurs opposants de la mesure.

Par ailleurs, la sollicitation de l’appellation d’autre rue par le nom du Citoyen a été faite par nombreux sectes d’hommes qui alimentent leurs réflexions vers la quête des résolutions pour divers problèmes sociaux-culturels de la ville. Pour en refuter, des proches de la Mairie avancent pour dire que ça n’a pas été fait en guise de démonstration de problèmes avec Christophe. En quoi un haïtien d’aujourd’hui peut critiquer un héros nationalement respecté ? Ils continuent pour s’échapper des critiques en faisant savoir que n’importe quel héros pouvait se voir victime.

Le problème, pour beaucoup, c’est pas le fait de donner le nom Saint-Aubin à une rue. Cet homme a bien contribué au maintien de la culture dans un niveau considérable à Port-de-paix. Il est le premier à implanter une Radio Télédiffusion dans le Nord-ouest. Il faut quand même lui faire vivre par son nom. Mais, elles sont en surnombre les rues sans dénomination qui sont identifiées par des déchets toxiques en grande quantité. Pourquoi ne pas donner à une autre rue le nom de Saint-Aubin. Pourquoi le nom de Christophe se voit-il ôter?




De ce fait, comme a dit un ami :<< Ce n’est pas le fruit du hasard, c’est une prémisse de déchéance des valeurs historiques. >> Autrement dit, c’est la preuve du début du déclin des noms vénérables. Donc, ne soyez pas étonnés de voir le remplacement du nom des Rues comme : Rue Dessalines, Rue Stenio Vincent, Rue Cappoix, Rue Benito Sylvain, Rue Charlemagne Peralte par d’autres noms sous des bases familiales ou amicales.

Abdias ALEXIS
alexisabdias77@gmail.com
31299877/37937342

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *