Forum écologique dans le Nord-ouest : la Société civile se met au diapason

(haitireyel.com).- Sous l’initiative de la Confédération des Organisations de la Société civile du Nord-ouest (COSCNO) et la Fondation CINECOLO-HAITI s’est tenu, le 19 janvier, à Port-de-Paix, le premier forum écologique du Nord-ouest. Selon les organisateurs, il vise à créer une masse critique autour des problèmes environnementaux que confronte ce département.




La mauvaise gestion des déchets, la coupe abusive des ressources ligneuses, la vulnérabilité des villes du Nord-ouest face aux risques d’inondation et de mouvement de terrains, la prolifération des habitats précaires et anarchiques : tels sont parmi les questionnements mis en avant par les organisateurs pour lancer ce premier forum dans le Nord-ouest. Se présentant sous forme de séminaire et réunissant plus d’une centaine de responsables d’organisation communautaire de base (OCB), des agents de la Police Nationale d’Haïti, cette activité a mis en exergue plusieurs thématiques : la production agricole locale face aux changements climatiques, états des lieux et perspectives; les risques climatiques dans la région du Nord-ouest et les méthodes de gestion; l’écocitoyeneté et le développement durable, etc.

<< L'état d'urgence environnementale devrait être déclaré dans le Nord-ouest par les autorités étatiques, surtout qu'il vient d'être touché par de fortes pluies faisant environ six morts >>, a affirmé Elmencia Louis, Coordonnatrice générale de la COSCNO. Ce département victime du débordement des Trois-Rivières lors des averses doit, selon cette dernière, bénéficié d’une attention spéciale. Des travaux de sensibilisation doivent être entreprises pour permettre aux habitants de mieux se comporter face aux risques, c’est ce que nous faisons à travers la Confédération. Il revient à l’État d’enclencher des travaux d’aménagement pour protéger les berges et atténuer les risques d’inondation, a t-elle martelé.

Pour sa part, Sagesse Messerne, Président de la Fondation CINECOLO-HAITI, (structure partenaire du forum) a exprimé le soutien de la fondation qu’il dirige à ces genres d’activités visant l’éveil de la conscience écologique de la population haïtienne, et particulièrement celle nord-ouesienne, extrêmement vulnérable aux phénomènes naturels. Par ailleurs, il a ajouté que : << Ce forum accouchera un document baptisé : la déclaration des Trois-Rivières. Lequel constituera une feuille de route susceptible d'inscrire le Nord-ouest dans la logique de la transition écologique haïtienne et sera acheminé vers les ministères concernés afin qu'ils puissent orientés leurs actions vers le protection de l'environnement et le développement durable >>.




Les cascades de réaction accompagnées de paroles d’engagement et les marques de satisfaction rayonnant au visage des participants témoignent une prise de conscience de leur force, de leur volonté d’orienter les choix des dirigeants en tant qu’acteurs de la Société civile. Ainsi, plusieurs souhaitent la tenue régulière de ce forum dans le Nord-ouest, dont le représentant du Directeur Départemental de la Police Nationale, l’inspecteur Carlo Dorival.

Samuel Auhsey JOZIL

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *